Thunder Core + Ethereum = 1600 tx/sec ?

Qu’est-ce que ThunderCore ?

ThunderCore est une blockchain à part entière qui a sa propre crypto-monnaie native. Elle a toutefois une particularité assez unique. Développée par des experts leaders du secteur, ThunderCore est compatible avec la virtual machine d’Ethereum et peut donc lui faire atteindre un débit de plus de 1200 tx/sec, pour des temps de bloc inférieurs à une seconde et des coûts en gaz très faibles. Bref, les ingrédients nécessaires à faciliter, accélérer et rendre scalables les DApps d’Ethereum. Résultat : une vitesse inédite pour une blockchain et des performances globales considérablement améliorées, sans compromis en matière de sécurité.

Comment ça marche ?

ThunderCore propose un protocole extrêmement simple, basé sur les recherches des professeurs Shi et Pass. Chaque étapes du dit protocole est détaillée et étayée par des preuves mathématiques rigoureuses.

L’ACCELERATEUR

Le pivot de tout le système est l’accélérateur, un système distribué résistant aux attaques DDoS, qui constitue un réseau de nœuds chargé de voter pour les nouveaux blocs.

Relations entre les noeuds du réseau ThunderCore.
Continuer la lecture de « Thunder Core + Ethereum = 1600 tx/sec ? »

The Lightining Network pour un réseau bitcoin totalement scalable

Tout le monde sait que le bitcoin en tant que plate-forme de paiement a aujourd’hui de grosses limites et ne pourra pas couvrir les besoins du commerce mondial dans un futur proche.

Le protocole impose que toutes les modifications d’état soient diffusées à tous les participants afin que tous les full-nodes trouvent ensemble un consensus sur la situation des soldes. Le fait que chaque noeud dans le réseau doive connaître chaque transaction est un frein significatif à la capacité du réseau d’englober les transactions financières à échelle planétaire.
Continuer la lecture de « The Lightining Network pour un réseau bitcoin totalement scalable »

BigchainDB: le database blockchain évolutif.

Si on mesure le performances de la blockchain Bitcoin avec les critères des DB traditionnels, on a un retour catastrophique:

  1. le throughput est de seulement quelques transactions par seconde (tps),
  2. la latence avant qu’une opération d’écriture se fasse est de 10 minutes
  3. la capacité est quelques douzaines de GB
  4. il n’y pas de scalability linéaire lors de l’ajout de noeuds: avec un doublement de noeuds, le trafic de réseau quadruple sans aucune amélioration du throughput de la latence ou de la capacité.
  5. l’ajout de noeuds se fait correctement jusqu’à environ 10.000, puis la performance chute.
  6. Il n’y a pas la possibilité de faire des query sur les données, avec ou sans SQL.

Continuer la lecture de « BigchainDB: le database blockchain évolutif. »