Algorand: une alternative au PoW

 

Le professeur Silvio Micali du MIT, l’un des meilleurs cryptographes au monde, a récemment publié un document très intéressant intitulé ALGORAND The Efficient and Democratic Ledger où il expose une nouvelle manière de sécuriser une blockchain. Il s’agit d’une solution élégante au problème des généraux byzantins qui permet de se passer de la proof-of-work. Silvio Micali a reçu le Prix Turing (en informatique), le Prix Goedel (en science informatique théorique) et le prix RSA (en cryptographie). Il est notamment co-inventeur du protocole zero-knowledge-proof (ZKP) utilisé par exemple dans Z-Cash.

Si cette innovation devait être appliquée au bitcoin, elle changerait complètement son visage.

Le professeur Micali a profité de l’exposition de sa nouvelle méthode pour affirmer que les ledger blockchain sont une des technologies de pointe de l’histoire de l’humanité et qu’il est urgent de s’y intéresser de très près. Sans crainte d’exagérer, il a affirmé:

“I believe the public ledger is going to be as beautiful and as useful as any physical infrastructure we have created and I really urge you to devote all of your attention to it.”

C’est pas beau ça ?

Continuer la lecture de « Algorand: une alternative au PoW »

Les Dapps – applications distribuées decentralisées

Les applications distribuées décentralisées sont parmi les nombreuses déclinations d’utilisation d’une blockchain, celles qui ont le plus de potentiel disrupting, du moins à moyen terme

Pour qu’une application soit considérée une Dapp elle doit respecter les critères suivants (source):

Continuer la lecture de « Les Dapps – applications distribuées decentralisées »