L’ICO CoinDash vient de se faire pirater. Ethereum n’y est pour rien.

Hier, 17 juillet 2017, un pirate est arrivé à voler plus de 8 millions de dollars en ether dans les toutes premières minutes de l’ICO de CoinDash, qui propose (toujours, d’après les responsables) une plateforme d’échange pour trading décentralisée.

Comme dans toutes les ICO, les investisseurs acquièrent une participation et s’embarquent dans l’aventure entrepreneuriale en achetant des actifs numériques appelés jetons. Ce moyen de financement est devenu très populaire sur Ethereum. Ils sont nombreux à vouloir participer dans l’espoir d’émuler certaines succes-stories mémorables qui ont récolté des millions de dollars en quelques minutes et en direct. Mais même des applications très banales (voire ridicules) arrivent à lever des milliers de dollars, ce qui dépasse leur espoir via les circuits classiques.

Continuer la lecture de « L’ICO CoinDash vient de se faire pirater. Ethereum n’y est pour rien. »

Facebook sait que vous êtes tombés amoureux, la blockchain non.

 

Voici ce que Facebook voit lorsque deux de ses utilisateurs tombent amoureux.

Les data scientists de Facebook ont publié un article en février 2014 dans lequel ils expliquent comment ils savent déterminer statistiquement la formation d’un couple.

Le pattern observé est le suivant:

  • pendant les 100 jours précédent le début d’une relation, on note une augmentation lente et constante du nombre de posts.
  • lorsque la relation commence, la courbe passe brusquement par un point d’inflexion.
  • par la suite, les messages diminuent suivant une pente plus douce. Vraisemblablement, les couples décident de passer plus de temps ensemble et les messages en ligne cèdent la place à plus d’interactions dans le monde physique.

Continuer la lecture de « Facebook sait que vous êtes tombés amoureux, la blockchain non. »

ChronoBank: une Blockchain pour l’industrie du recrutement

 

ChronoBank est un projet ambitieux qui vise à changer
les industries RH / Recrutement / Finance d’une manière similaire à la façon dont Uber a innové dans les taxis ou Upwork dans le monde des freelance. ChronoBank veut innover massivement dans le recrutement intérim pour plusieurs professions clés.

Contrairement à Uber et Upwork, l’offre ChronoBank est alternative et très originale surtout parce qu’elle est structurée autour d’un jeton blockchain: un token qui va être un étalon pour le temps.

L’objectif est de changer la manière dont les gens trouvent du travail intérim et encore plus la manière dont ils sont récompensés: dans un cadre décentralisé et sans la participation des institutions financières courantes.

Continuer la lecture de « ChronoBank: une Blockchain pour l’industrie du recrutement »

TheDAO sous les feux d’une attaque informatique

The DAO, l’organisation autonome distribuée qui avait recueilli plus de 150 millions de $ en éther a été piratée. Depuis vendredi matin (17 juin 2016), une attaque exploite une faille dans le DAO, et l’attaquant est en train de récupérer de l’éther qui se trouve dans le DAO pour se le reverser dans un DAO child.  Le projet le plus crowdfunded de tous les temps risquerait ainsi de ne pas survivre à cette offensive, et certains n’hésitent pas à affirmer qu’il est au seuil de la mort.

Attention à ne pas confondre: TheDAO n’est pas Ethereum, c’est une application autonome (Dapp) qui s’exécute dans la blockchain Ethereum.

Continuer la lecture de « TheDAO sous les feux d’une attaque informatique »

CommonAccord: vers une Fondation pour smart contrats blockchains.

 

James Hazard (de CommonAccord) et Thomas Hardjono (le directeur du MIT Internet Trust Consortium) viennent de rédiger un document qui pourrait bien devenir un milestone dans l’histoire du lawyering.

Ce texte a été soumis au W3C, qui a répondu en invitant CommonAccord à son workshop officiel du W3C de fin Juin 2016.

Nous vous proposons la traduction française de l’original en anglais.  Ici, vous trouvez le programme du workshop.

Continuer la lecture de « CommonAccord: vers une Fondation pour smart contrats blockchains. »

Common Accord: le pont smart contracts / contrats papier

 

Common Accord:

  • Bringing the world to agreement
  • Turning smart contracts into legally enforceable contracts.

A elles seules, les phrases d’accueil sont tout un programme et laissent entrevoir la puissance de ce produit Open Source.

Mais procédons par ordre. Connaissez-vous les InCoTerms ?

Continuer la lecture de « Common Accord: le pont smart contracts / contrats papier »

La mère de toutes les DAO

 

L’équipe Slock.it est très active dans le monde de la blockchain et a une vision très audacieuse de l’avenir. Si sa première mission est d’intégrer la technologie de smart contracts dans l’IoT pour les objets du quotidien, elle veut aussi normaliser le financement et la gouvernance des projets Ethereum les plus disparates grâce au projet The DAO, connu sous le nom de « La mère de toutes les DAO ».

Continuer la lecture de « La mère de toutes les DAO »

Le DAO.LINK

 

Les DAO (organisations autonomes décentralisées) sont des entités blockchain réglées par le code informatique immuable de ses smart contracts,  plutôt que par des lois complexes ou des règlements plus classiques humains.

Le problème principal d’une DAO est le vide juridique qu’elle laisse derrière son passage: puisqu’une DAO n’a pas de forme juridique, elle ne peut pas embaucher des personnes (physiques ou morales) en échange de services…

Continuer la lecture de « Le DAO.LINK »

La programmation de smart contracts: une opération hautement délicate.

 

La programmation des smart contracts  ressemble à bien des égards à la programmation traditionnelle. A première vue, un code smart contract  est simple et paraît familier aux programmeurs. De ce fait, nous avons ont souvent l’impression de devoir juste apprendre une nouvelle syntaxe avant de devenir opérationnels.

Afficher l'image d'origine
Exemple d’un smart contract basique:  la création d’un token sous Ethereum

Continuer la lecture de « La programmation de smart contracts: une opération hautement délicate. »

BigchainDB: le database blockchain évolutif.

Si on mesure le performances de la blockchain Bitcoin avec les critères des DB traditionnels, on a un retour catastrophique:

  1. le throughput est de seulement quelques transactions par seconde (tps),
  2. la latence avant qu’une opération d’écriture se fasse est de 10 minutes
  3. la capacité est quelques douzaines de GB
  4. il n’y pas de scalability linéaire lors de l’ajout de noeuds: avec un doublement de noeuds, le trafic de réseau quadruple sans aucune amélioration du throughput de la latence ou de la capacité.
  5. l’ajout de noeuds se fait correctement jusqu’à environ 10.000, puis la performance chute.
  6. Il n’y a pas la possibilité de faire des query sur les données, avec ou sans SQL.

Continuer la lecture de « BigchainDB: le database blockchain évolutif. »