Le DAO.LINK

 

Les DAO (organisations autonomes décentralisées) sont des entités blockchain réglées par le code informatique immuable de ses smart contracts,  plutôt que par des lois complexes ou des règlements plus classiques humains.

Le problème principal d’une DAO est le vide juridique qu’elle laisse derrière son passage: puisqu’une DAO n’a pas de forme juridique, elle ne peut pas embaucher des personnes (physiques ou morales) en échange de services…

L’équipe d’Ethereum a proposé une solution partielle à ce vide: le DAO.LINK  (le site n’est pas encore ouvert). Il s’agit d’une initiative qui rend possible le business des sociétés standard (brick-and-mortar) avec des organisations virtuelles qui existent seulement dans la blockchain.

Pour pouvoir interagir avec le monde et avoir un impact dans le réel, une DAO fait appel à des fournisseurs de services: les contractors et les curators. Nous en avons parlé ici.

C’est le contractor engagé par la DAO qui effectue des tâches dans le monde réel.

DAO Synergy

 

Une DAO est dotée d’un pouvoir de décision et d’un pouvoir financier. Elle décide (selon un vote majoritaire) comment dépenser ses fonds, gérer les prestataires, contrôler l’avancement des travaux…

Les prestataires de services doivent respecter les termes de la relation de travail avec la DAO: les modalités de fonctionnement, les conditions de paiement, les dates de livraison… Si un projet n’est pas mené à son terme correctement par un contractor, une DAO peut le renvoyer et en recruter un autre.

Le DAO.LINK s’appuie sur une société suisse qui fait le lien juridique entre le smart contract et le contrat physique.

La procédure est la suivante:

  1. l’entité suisse DAO.LINK attribue un ID unique (une adresse blockchain) à un contractor.
  2. l’entité suisse DAO.LINK signe un contrat en papier 
  3. le contractor accepte un smart contract avec le DAO.LINK.
  4. simultanément, le contractor signe un contrat en papier dont les clauses coïncident en tout avec le code du smart contract
  5. Le DAO.LINK représente la DAO dans ses relations avec le contractor
  6. Le DAO.LINK est le garant de la DAO: il assure que les obligations juridiques et fiscales seront respectées.

Avec cette solution, on a la sécurité d’un contrat signé entre deux parties (la DAO et le contractor) sous la supervision d’une société qui a une personnalité juridique (le DAO.LINK).

Le DAO.LINK a mis en place un cadre juridique pour donner aux entreprises du monde réel la possibilité de travailler pour la DAO en l’affranchissant de la documentation nécessaire pour rester conforme à la loi.

Unlimited

Le DAO.LINK permet de combler le fossé entre la blockchain et les entreprises existantes. Alors que le business blockchain se dessine de plus en plus comme l’avenir inévitable d’une nouvelle société à coût marginal nul, il est important de comprendre que cette transition vers des entreprises centralisées nécessite un processus de prise en main progressif.  DAO.LINK fournit un tel processus dans les limites des systèmes juridiques existants et des cadres réglementaires actuels.

DAO.LINK est construit en partenariat avec BITY.com , une plateforme d’échange ETH & BTC avec de nombreuses fonctionnalités innovantes , notamment la possibilité  d’acheter et vendre 250 USD / EUR / CHF par jour en fournissant simplement un numéro de téléphone. Bity est exploité par Bity SA, une société entièrement sous licence basée à Neuchâtel, en Suisse, vérifiés par KPMG.

Gian Bochsler, co-fondateur de Bity , a déclaré:
« Nous vivons dans un monde organisé autour de lois et règlements. Cela ne peut pas être ignoré, mais avec le temps, un jour viendra où la technologie et la réglementation trouveront un équilibre. Chaque grande innovation crée une lacune qui doit être comblée. Le modèle DAO.LINK contribue à combler les lacunes »

Simon Jentszch, PDG de Slock.it UG a ajouté:  « Sans surprise Slock.it UG  a choisi d’utiliser le DAO.LINK pour interagir avec le DAO qui recevra notre proposition de construire l’ordinateur Ethereum et son app / écosystème dapp. »


1 pensée sur “Le DAO.LINK”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *