DAO: Contractors et Curators

Puisque une DAO est un logiciel pur, il ne peut évidemment  pas prendre des mesures et exécuter des actions dans le monde réel.
Une DAO  ne peut pas effectuer des actions telles que fabriquer un objet, construire un pont, balayer une rue…  Pour cela il peut toutefois engager des contractors qui eux savent réaliser ces tâches.

Une DAO peut avoir autant de contractors que nécessaire, pour offrir une multitude de tâches d’importance variable.

 

Imaginons par exemple une hypothétique DAO NettoieMoiLaRoute, constitué de 300 détenteurs de jetons de cette DAO, qui vivent tous dans le même quartier et qui veulent voir leurs rues propres. Pour cela ils utilisent une DAO qui orchestre régulièrement le balayage des feuilles d’automne qui tombent dans le quartier.

 

Cette DAO a besoin des services de nombreux contractors:
1) Un revendeur est engagé pour fournir les balais, assurer leur intégrité, les changer en cas d’usure…
2) Une société de gestion de projet coordonne le travail
3) 15 individus participent ayant pour tache le balayage concret des rues.

 

Vérifier que les feuilles ont en effet été balayées pourrait également être externalisé. Dans ce cas simple, les détenteurs de jetons DAO font eux-mêmes le contrôle de satisfaction finale sur les allées propres. Ils travaillent en boucle, pour ainsi dire.

Les termes de l’engagement pour chaque contractor peut être très simple ou aussi complexe que nécessaire. Concrètement ces termes sont traduits dans un smart contract (du code informatique) dont la description en bon français est stockée dans un ficher texte qu’on attache au contrat et que l’on garde au chaud dans la blockchain.

Le code du smart contract traduit en actions les clauses du texte descriptif qui détermine toutes les clauses:  la durée de l’engagement, les échéances à respecter, les jalons, éventuellement les modalités de paiement…
Bien sûr, rien n’empêche aux propriétaires des jétons NettoieMoiLaRoute d’être eux mêmes des contractors de la DAO. Après tout, qui d’autre va être plus motivé pour bien porter à terme le travail de balayage que ceux qui ont démandé ce service à la DAO?

Les curators
Mais toutes les DAO ne sont pas aussi anodynes que notre NettoieMoiLaRoute.

Certaines, comme la SharkDAO, purrait avoir pour but de faire du profit de manière agressive et sera formée par des individus qui ne se sont jamais rencontré auparavant, contrairement aux personnes du voisinage de l’exemple précédent. A la limite, la formation même de la SharkDAO pourrait être le produit des transactions complètement pseudonymes, ce qui rendrait impossible le suivi des propriétaires de jetons SharkDAO  et donc des montants détenus par chaque participant.

Cela expose notre SharkDAO à une attaque potentielle très dangereuse: M.Joe Rich pourrait acquérir 51% des jetons SharkDAO , et ensuite soumettre une proposition qui envoie la totalité de l’éther présent dans la SharkDAO à lui-même.

C’est pourquoi une DAO introduit le concept de curateur qui rend cette attaque, et toute autre similaire basé sur une majorité malhonnête, inoffensif.

Lors de la formation d’un DAO, les porteurs de jetons DAO nomment un curateur. Seul le curateur peut ajouter des adresses de contractor à la whitelist, les autorisant à recevoir de l’éther de la DAO. Cela signifie que Joe Rich devrait devenir curateur s’il voulait exécuter son attaque


Maintenant Joe Rich pourrait très bien posséder les 51% des jetons SharkDAO et donc 51% des voix et dans ce cas, en se votant lui même comme curateur, il pourrait porter cette attaque.

Toutefois l’élection d’une curateur  est un processus en deux étapes où un DAO peut faire un split au cas où il n’y aurait pas d’accord mutuel lors du second tour.  Joe Rich pourra maintenant tout tenter, la DAO sera toujours en mesure de repérer ses propositions malveillantes et de se diviser proportionnellement aux résultats du deuxième vote, en laissant l’attaquant avec son éther et le reste des participants dans le contrôle de leur propre ether.

En d’autres termes, un curateur est un mécanisme de sécurité qui empêche indirectement à un Joe Rich quelconque d’apporter  une attaque 51%.

Il est important de souligner que les curateurs n’ajoutent pas de la centralisation à la DAO : ils sont nommés par les détenteurs de jetons, et peuvent être licenciés à tout moment, pour une raison quelconque dès que la majorité le décide.

Contrairement aux solutions centralisées qui utilisent la sécurité par l’obscurité, une DAO passe par des processus intrinsèques, transparents ouverts et décentralisés pour assurer sa sécurité.

Donc, nous comprenons maintenant pourquoi nous avons besoin curateurs – mais qui sont – ils? Eh bien, ils peuvent être tout le monde, mais ils seront très probablement un groupe de signataires qui bénéficient déjà en quelque sorte du respect et la confiance de la communauté de la DAO. Du point de vue technique, un contractor prendera probablement la forme d’un contrat multisig.
Les curateurs s’occupent de la whitelist: la liste des contractors autorisés à recevoir l’éther de la part de la DAO.

Un contractor a donc deux fonctions principales:

1) En premier lieu, quand un porteur de tokens DAO soumet une proposition sous la forme d’un smart contract le contractor vérifie que le contrat publié sur la blockchain Ethereum correspond au code source que l’entrepreneur affirme avoir déployé (cela se fait en comparant le bytecode).

2) Deuxièmement, un contractor confirme qu’une proposition provient bien d’une personne ou une organisation identifiée. Cela se fait en demandant à l’entité qui soumet la proposition d’envoyer une transaction signée avec un certain ensemble de données que seulement le curateur et l’auteur de la proposition connaissent. Cette procédure confirme l’auteur de la proposition.

Pour être clairs, les tâches suivantes ne sont pas le rôle d’un conservateur, mais le rôle de la DAO dans son ensemble:

  • Évaluer si une proposition est bonne ou non.
  • Auditer le code du smart contrat de la proposition.
  • Fournir des conseils juridiques concernant la proposition (le cas échéant).
  • Prendre la responsabilité de la proposition.
 ***

En partenariat avec Daohub.org Slock.it a récemment obtenu un ensemble de contractor DAO composé de 11 membres, qui sont tous des membres actuels ou anciens du projet Ethereum, et tous eu un rôle directe dans la construction des versions qui ont abouti à Homestead.

Voici la liste des signataires:

eth_curators

Vitalik ButerinGavin Wood, Christian Reitwießner, Alex Van de Sande, Viktor TronAeron Buchanan, Taylor Gerring, Martin Becze, Gustav Simonsson, Vlad Zamfir, Fabian Vogelsteller.

Stephane Tual a ainsi commenté la nouvelle :

« L’équipe de Slock.it est absolument ravi par cette annonce.  Elle valide le travail des 6 derniers mois en créant un Standard DAO Framework qui est véritablement représentatif des idéaux de la décentralisation.

la « Mère de tous les DAO » pourrait en surprendre plus d’un.  Imagionez le DAO  acheter d’ autres projets ou aider stratégiquement le développement du protocole noyau d’Ethereum. C’est renversant!

Nul doute que le DAO  va maintenant attirer des propositions étonnantes pour développer des produits vraiment excitants.  Slock.it travaille sur sa propre proposition qui est actuellement en cours d’examen communautaire et sera bientôt disponible. »

Stephan Tual is the Founder and COO of Slock.it.
Stephan Tual, founder and COO of Slock.it.

source: https://blog.slock.it/on-contractors-and-curators-2fb9238b2553#.4jrx04k5c

3 pensées sur “DAO: Contractors et Curators”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *