BigchainDB: le database blockchain évolutif.

Si on mesure le performances de la blockchain Bitcoin avec les critères des DB traditionnels, on a un retour catastrophique:

  1. le throughput est de seulement quelques transactions par seconde (tps),
  2. la latence avant qu’une opération d’écriture se fasse est de 10 minutes
  3. la capacité est quelques douzaines de GB
  4. il n’y pas de scalability linéaire lors de l’ajout de noeuds: avec un doublement de noeuds, le trafic de réseau quadruple sans aucune amélioration du throughput de la latence ou de la capacité.
  5. l’ajout de noeuds se fait correctement jusqu’à environ 10.000, puis la performance chute.
  6. Il n’y a pas la possibilité de faire des query sur les données, avec ou sans SQL.

Continuer la lecture de « BigchainDB: le database blockchain évolutif. »