OneCoin n’est pas du tout un autre Bitcoin.

 

Il y a deux mois environ j’ai participé gracieusement à l’ouvrage d’un nouveau livre Blockchain, la révolution de la confiance, un livre principalement informatif et accessible, écrit par Laurent Leloup.

J’y ai très modestement contribué avec deux petites pages sur la traçabilité des crypto-monnaies pour esquisser une comparaison entre la transparence du Bitcoin et les monnaies non-traçables, telles Z-Cash ou Monero: le bitcoin est au http ce que Z-Cash est au https  (plus d’infos ici ).

Le livre a fait appel à de nombreux autres acteurs de la sphère francophone: Vidal Chriqui, Pierre Noizat (Paymium), Luca Comparini (IBM), …  William Mougayar, speaker au dernier EDCON, qui a aussi écrit le préface.

Une petite polémique est née ces jours-ci sur les réseaux sociaux concernant l’ouvrage: la page 59 contient une erreur manifeste qui va être corrigée dans la prochaine édition, selon les souhaits de l’auteur et de l’éditeur (Eyrolles). La pseudo crypto monnaie OneCoin y est présentée comme une monnaie normale blockchain-based (semblable au bitcoin et aux autres alt-coin) alors qu’elle est notoirement un scam du type chaîne de Ponzi.

Cet incident me donne l’occasion de tenter d’expliquer ici pourquoi OneCoin n’est pas une crypto monnaie comme le BTC et pourquoi il faut l’approcher avec une très grande méfiance.

Si vous tombez sur une offre OneCoin, je vous conseille fortement de vous renseigner afin de bien comprendre les différences entre OneCoin et les vraies crypto-monnaies avant tout investissement. Après quoi mon conseil est quand même de ne pas acheter un seul OneCoin. 

Continuer la lecture de « OneCoin n’est pas du tout un autre Bitcoin. »

ByteBall: une autre DAG currency.

 

Byteball est une crypto-monnaie décentralisée qui ne ressemble à aucune autre. Il s’agit d’une coin de 3ème génération qui ne contient pas de blocs (et donc de blockchain) mais qui exploite à la place un graphe acyclique direct (DAG). A l’heure actuelle, Byteball est avec IOTA une crypto-currency DAG-based, toutefois IOTA s’occupe exclusivement de micro-paiements IoT.

Byteball a gagné de l’attention de la part de la communauté ces temps-ci surtout en raison de l’airdrop qui s’est passé le 12 mars 2107. Byteball possède l’un de ses principaux hubs en France.

La monnaie ne prévoit pas de mining mais elle est distribuée gratuitement avec un parachutage en tranches tout le long de l’année 2017. Il n’y a pas de ICO non plus: si vous possédez des Bitcoin, vous pouvez obtenir des byteballs gratuitement en participant tout simplement à la distribution.

Continuer la lecture de « ByteBall: une autre DAG currency. »